Critique Vol.12 Boruto – Naruto Next Generations – Manga

De jeunes ninjas ont réussi à sauver Naruto de la dimension dans laquelle il est emprisonné… mais nos héros n’auront pas le temps de savourer leur victoire car Amado, l’un des cadres de Kara, rejoint Konoha et prétend vouloir quitter l’organisation pour demander l’asile . dans le village ninja à la place, il révélera toutes les informations dont il dispose… et il y aura beaucoup de surprises !

Et pour ce qui est des surprises, ce sont quelques-unes des grosses surprises qui nous attendent dans les tomes d’aujourd’hui… de là à dire que ça frôle la connerie, on n’en est pas loin !
Les gens vont encore me traiter de fou, dire que je passe à côté de l’essentiel ou quoi que ce soit, mais quand c’est ridicule, on a beau déplacer l’affaire dans tous les sens, c’est quand même ridicule !
Où allons-nous ici? Qui aurait pensé, lorsque vous avez commencé à lire des titres comme Naruto il y a des années, que nous verrions nos héros affronter des extraterrestres ? Mais attention, personne n’aime les extra terrestres, ce sont des ninjas extra terrestres, donc ça va !

En ce qui me concerne, quand quelque chose me dérange dans un livre, j’ai tendance à me focaliser sur tout ce qui ne va pas plutôt que de profiter des choses qui sont justes… Alors on va commencer par le positif, ça ira beaucoup plus vite . .
Les graphismes sont toujours aussi précis et vivants, les phases d’action sont dynamiques… on découvre pleinement l’héritage de Kishimoto à ce niveau. Les designs des personnages fonctionnent et ont tous une certaine classe… c’est pas mal !

Mais pour le reste… quel cauchemar ! C’est tellement mal écrit !
Nous avons déjà un Amado qui a décidé de venir se rendre et de bonne foi, pour prouver ses bonnes intentions, il va prendre en otage le fils de Shikamaru ! Qui a fait cela? Aucune crédibilité ! Mais c’est shonen, il faut une action et des personnages ambigus, donc on crée une situation de suspense illusoire pour donner l’impression qu’il se passe quelque chose.
Ensuite Amado va nous régaler : nos héros font face à des extraterrestres “gênants” (cela se répète, je ne sais combien de fois, si on ne comprend pas qu’ils sont si gênants), mais surtout des extraterrestres. parasites terrestres.
Auparavant on a le droit de discuter avec la télépathie dont le mode d’utilisation est très déroutant : du coup tout le monde peut discuter à distance, du coup les personnages se parlent sans que les autres entendent ce qu’ils se disent… on ne sait pas comment ça marche , mais cela est utile pour les scénarios.
Ensuite, pour que nos héros assistent à distance à l’affrontement, ils regardent la télé via des signaux émis par des grenouilles et reçus par des lunettes… autant que des lunettes je voudrais grâce à la technologie… mais des grenouilles ! Qu’il s’agisse de technologie ou de magie (c’est-à-dire qu’il y a beaucoup de magie dans ce titre, qui est surtout pratique).
Et enfin, malgré l’affrontement passionnant, l’auteur sort une révélation du fan service le plus lent de tous les temps, ou comment faire revenir des personnages morts depuis des années et défaire tous les effets dramatiques de leur mort en même temps ! Encore une fois, c’est très facile !

Il y a des éléments intéressants dans ce tome, comme la série en général, mais difficile d’ignorer la grandeur qui s’offre à nous ici ! Alors j’aimerais bien entendre que je ne suis peut-être plus la cible du titre, mais cela ne justifie en rien l’écart qui s’y trouve !
Maudits extraterrestres et grenouilles antennes !

Leave a Comment

%d bloggers like this: