huit meilleurs tournois de shonen

De nombreux shonen ont des scénarios dédiés aux tournois. Il faut dire que cet arc est très apprécié des lecteurs, et les éditeurs font parfois pression sur les auteurs pour qu’ils incluent des tournois dans leur manga. Dans cet article, nous revenons sur les huit meilleurs tournois de l’histoire du shonen.

1/ Tenkaichi Budokaï (Dragon Ball)

étoile shonen absolue, Dragon Ball avec plusieurs arcs de tournoi. Dès la fin du troisième tome, Son Goku et Krillin participent aux championnats du monde d’arts martiaux, où les plus grands combattants du monde s’affrontent. Une des grandes qualités des tournois Dragon Ballc’était la capacité d’Akira Toriyama à donner à chacun une sensation et un ton complètement différents. Les deux premiers championnats ont beaucoup travaillé sur la liste des bandes dessinées. de l’arbre Akira Toriyama commence à utiliser les tournois pour créer plus de tension narrativeopposa Son Goku à un adversaire redoutable : Piccolo.

Si le Cell Game, qui est aussi un tournoi, est définitivement le meilleur arc Dragon Ballnous reconnaissons cependant que Le 25e Tenkaichi Budokai, qui se déroule au début de l’Arc Boo, amène à son apogée la capacité de l’auteur à jouer plusieurs tonalités en même temps.. Le tournoi est très drôle (la présence de Satan, le combat entre Son Goten et Trunks), très émouvant (le retour de Son Goku du Royaume des Morts), et très surprenant (le combat est interrompu entre Son Goku et Vegeta) . Enfin, pour ceux qui sous-estiment l’importance des tournois dans l’univers Dragon Balle, rappelez-vous que le manga se termine par un nouveau tournoiet ce dernier est également présent dans plusieurs OAV et dans Super Dragon Ball.

2/ Examens Chnin (Naruto)

Un moment important dans la vie de tous les aspirants Ninjas du monde naruto, Les examens de Chnin sont un scénario très important dans la première partie naruto. Si le premier combat est assez classique dans sa construction, les tournois deviennent vite très intéressants sur le plan narratif. En effet, c’est durant cet arc qu’est apparu le premier antagoniste de la série : Orochimaru.

Ce dernier tentera d’endommager Sasuke, enregistrer une bombe à retardement dans le récit, car le jeune Ninja finira par succomber à sa haine, et s’associera au légendaire Ninja qui a causé la mort du Troisième Hokage, Hiruzen Sarutobi. Très addictif, ce tournoi permet à tous deux de caractériser les nouveaux personnages alliés des héros (Neji, Rock Lee, Shikamaru, etc.), tout en plaçant mettre en évidence les grandes lignes directrices de la première partie du manga (menace d’Orochimaru, possible corruption de Sasuke).

3/ Tournoi d’Arts Martiaux de l’Ombre (YÛ Yû Hakusho)

L’un des plus grands shonen des années 90, Yu Yu Hakusho par Yoshihiro Togashi (également connu sous le nom de Hunter X Hunter) à lui aussi tournoi très captivant : Shadow Martial Arts Tournament. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le succès est total.

Avec ses combats très inventifs et captivants, le Shadow Martial Arts Tournament (en anglais, le Dark Tournament) est souvent considéré comme le meilleur arc de manga et d’anime. Il faut dire que ce tournoi comporte de nombreuses scènes mémorables, comme le combat entre Yusuke et Togoro.

4/ Examen Hunter (Hunter x Hunter)

Après avoir grandement révolutionné l’écriture de tournois dans Yu Yu Hakusho, Yoshihiro Togashi a répété l’exploit avec les Hunter Trials. Si certains pourraient soutenir qu’il s’agit d’un test, et non d’un tournoi, mais c’est bien le code narratif du tournoi que Togashi a renvoyé. Arrivé si tôt dans le manga, cet arc est absolument envoûtant. Non content de présenter quelques personnages importants de Hunter X Hunter (lors de ce tournoi Gon rencontre Killua Zoldik et Hisoka Morrow), Togashi semble s’amuser à proposer des épreuves assez cruelles (quelqu’un a pensé spécifiquement à l’examen de la tour).

Surtout, comme nous l’avons dit, les auteurs tordent le code d’écriture de ce type d’arc très codifié. D’abord en offrant essai parfois anti-spectaculaire (quelqu’un pense notamment à un test consistant à faire des sushis, interrompu par Netero) ; puis en cachant au lecteur la fin de l’ultime épreuve – qui lui est racontée en même temps que Gon, ce dernier s’évanouit.

5/ Association inter-écoles (Jujutsu Kaisen)

Figurant en tête des podiums des mangas les plus lus en 2021, Kaisen Jujutsu ne fait pas exception aux règles et possède son propre arc de tournoi. Comme naruto de Masashi Kishimoto, Le tournoi contre les élèves des écoles Exorcist de Tokyo et de Kyoto sera interrompu par l’arrivée d’antagonistes, dont Hanami..

Si le tournoi en lui-même ne révolutionne pas le code du genre, il mérite une place dans notre classement pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il permet de mettre en avant des personnages secondaires, comme Aoi Todo et Toge Inumaki, dont nous avons découvert les atouts. Continuer, L’anime du studio MAPPA a vraiment sublime cet arc, avec des animations très ambitieuses et une excellente chorégraphie de combat..

6/ Super combat (One-Punch Man)

Dans son désir de déformer le code shnen, ONE ne pouvait pas inclure un arc de tournoi dans le manga. Un tueur à gages. Comment créer de la tension dans un tournoi lorsque le protagoniste est fondamentalement le personnage le plus puissant du monde, capable de détruire au moins son adversaire d’un seul coup ? C’est ce à quoi le manga excellera dans l’arc Super Fight, un tournoi d’arts martiaux dans lequel Saitama s’inscrit sous un faux nom.

7/ Davy Back Fight (One Piece)

En attendant, on considère que le concept et la structure de Une pièce ne permettant pas l’inclusion d’un arc de tournoi, Eiichiro Oda a écrit à ce sujet : Davy Back Fight. Défiant l’équipage du chapeau de paille avec Foxy le renard blanc, ce tournoi est le summum de la comédie loufoque pour manga. Mais attention, ce n’est en aucun cas la parenthèse magique entre les deux arcs occupés (Skypiea et Water Seven) – avec Eiichiro Oda, les choses sont souvent plus compliquées que cela. Par conséquent, après la victoire des chapeaux de paille, l’équipage rencontrera l’amiral Aokiji. La rencontre qui allait précipiter le départ de Nico Robin.

8/ Championnat Yuei Sports (My Hero Academy)

Très célèbre, Mon Académie des Héros a un arc de tournoi très captivant : Yuei Sports Championship. Le concept est simple : des lycéens super-héroïques doivent participer à un événement sportif, pour attirer l’attention des super-héros professionnels.

Très classique dans sa construction, le tournoi reste captivant, avec quelques temps forts : introduction d’Endeavour (Enji Todoroki), révélation des pouvoirs de Shoto, arrivée de l’antagoniste Stain. Sans oublier Izuku, qui semble s’épaissir dans l’intrigue de ce récit.

Si cet article vous a plu, on vous conseille de prolonger le plaisir, en découvrant nos 10 meilleurs méchants en anime !

Leave a Comment

%d bloggers like this: