Shueisha : les éditeurs de Dragon Ball, Naruto et One Piece sont sérieux quant au lancement de jeux vidéo

Nouvelles du jeu Shueisha : les éditeurs de Dragon Ball, Naruto et One Piece sont sérieux quant au lancement de jeux vidéo

Connue pour avoir publié le manga le plus populaire au monde, Shueisha a décidé de prendre un autre média plus au sérieux : les jeux vidéo.

sommaire

  • Déjà sur la JV, Shueisha passe à l’étape suivante
  • Édition conjointe avec un grand éditeur japonais

Déjà sur la JV, Shueisha passe à l’étape suivante

Dans un communiqué de presse partagé hier, Shueisha a annoncé le lancement d’une nouvelle branche : Shueisha Games. L’annonce est lourde car elle émane d’une entité très connue au Japon et même dans le monde car avant tout, Shueisha est un éditeur. On lui doit des publications Saut Shonen hebdomadaire, un hebdomadaire japonais dans lequel sont publiés de nouveaux chapitres de manga édités par la maison. Des mangas comme Naruto, Dragon Ball, One Piece ou Demon Slayer pour n’en citer que quelques-uns.

Par conséquent, Shueisha a lancé aujourd’hui Shueisha Games, une sorte d’extension de la plateforme Camp de fabricants de jeux Shueisha et qui est synonyme d’un investissement plus sérieux pour l’éditeur. Ensemble, les deux plateformes visent à favoriser la collaboration entre les développeurs de jeux et les créateurs de mangas, les scénaristes, les illustrateurs et même les compositeurs pour les aider à atteindre de nouveaux niveaux de créativité avec des jeux originaux. C’est l’une des déclarations que l’on peut trouver sur site officiel :

Shueisha Games est une startup qui transcende les frontières de l’édition, du jeu et de l’industrie. En combinant les deux éléments, Shueisha Games vise à créer de nouveaux jeux comme jamais auparavant et à relever le défi de les distribuer dans le monde entier.

Édition conjointe avec un grand éditeur japonais

Et à ce sujet, Shueisha Games en a profité pour annoncer quatre jeux vidéo qui sortiront sous son aile. Il oni (conception Kenei), ukiyo (Seaknot Studio), Tour des enfants (Tasto Alpha) et Capitaine Velvet Meteor : Saut + Dimension (Momo-pi Studio). Studio de jeux et de développement peu connu pour le moment.

Oni, Tour de Dieu et Ukiyo

Shueisha : les éditeurs de Dragon Ball, Naruto et One Piece sont sérieux quant au lancement de jeux vidéoShueisha : les éditeurs de Dragon Ball, Naruto et One Piece sont sérieux quant au lancement de jeux vidéo

Cependant, Shueisha Games affirme qu’un jeu à grande échelle est déjà en préparation. Le titre n’est pas seulement “en termes de valeur ajoutée mais aussi du point de vue du budget de développement mobilisé“Parmi eux, les jeux mobiles pour le marché asiatique.”développé par un grand studio non japonais“dont les personnages sont dessinés par l’auteur principal publié par Saut Shonen hebdomadaire :

Shueisha : les éditeurs de Dragon Ball, Naruto et One Piece sont sérieux quant au lancement de jeux vidéo

Enfin, le deuxième jeu multijoueur compétitif a été coédité avec un grand éditeur japonais et développé par un studio japonais compétent. Une association intéressante dont Bandai Namco se souvient avec le studio CyberConnect 2. Ce dernier est connu pour avoir développé de nombreuses adaptations manga sur consoles, la plus récente étant Demon Slayer : The Hinokami Chronicles. Du côté de Bandai Namco, l’éditeur japonais a récemment annoncé la sortie de One Piece Odyssey pour 2022 sur console et Steam, mais il a certainement frappé fort avec Elden Ring plus tôt dans l’année.

Profil CharlanMhg, Jeuxvideo.com

Par CharlanMhgRédaction jeuxvideo.com

PMIndonésie

Leave a Comment

%d bloggers like this: